Publié le : 08 avril 20207 mins de lecture

Le baccara n’est pas seulement considéré comme un jeu du hasard comme les autres jeux du casino, même si les cartes distribuées ne sont pas prédestinées. Il est aussi un sport cérébral qui, une fois les cartes en main, fait appel à l’habileté mentale des joueurs.

Un joueur malicieux et avisé

Avec les règles fondamentales du baccara, les joueurs, au fur et mesure où ils commencent à se familiariser avec ce jeu, arrivent à semer leurs adversaires. Le miracle qui fait qu’on gagne à chaque partie n’existe pas, pourtant, un joueur doit toujours être attentif sur le jeu pour ne pas être dépassé par les autres. Un joueur averti penche plutôt ses choix vers le banquier pour parier car, selon les statistiques, c’est la façon la plus proche du gain. Miser sur la parité n’est pas évident car le casino est le mieux placé à gagner dans cette condition. Parier pour le joueur représente également un petit risque surtout si on ne maîtrise pas assez le baccara car c’est un jeu où la chance reste le premier paramètre de gain, le reste dépend d’un bon réflexe. S’avancer à pas hésitant est déconseillé, il faut toujours aller de l’avant en jouant massivement aux jeux proposés dans le support. Les 6 et 4 sont des chiffres assez stratégiques en baccara, plus de 6 veut dire que parier pour le joueur est meilleur, plus de 4 implique une probabilité assez forte de gagner avec un pari pour le banquier. Le maxi-baccara est plus convaincant que le mini-baccara dont les jeux sont un peu réduits.

Un joueur futé ne parie jamais pour le nul, c’est un principe qui n’a jamais connu un franc succès. La couverture d’un gain assez tentant ne sera pas prouvée pour jouer sur la parité. Un bon joueur ne laisse jamais paraître un attrait trop accentué pour le gain, il doit se dissimuler derrière une feinte pour que ses adversaires ne pensent pas comme lui. Le joueur ne doit pas parier à chaque fois sur le banquier, il faut détourner l’attention des adversaires en pariant sur le joueur de temps en temps pour gagner la confiance des autres afin que ces derniers pensent qu’on joue vraiment avec eux. Progressivement, on prendra le dessus après avoir leurrer ses partenaires, c’est le principe du « jouer aux innocents ».

Des exercices pour être le meilleur !

Devenir un professionnel en matière de baccara est tout à fait possible mais il faut toujours préciser que, comme tout jeu de cartes, la chance de gagner est du ressort du hasard. Toutefois, un joueur prudent ne plonge pas tête baissée dans une aventure dans les paris à somme importante s’il n’a jamais touché au baccara. Des parties dans les casinos qui n’investissent aucune mise pécuniaire sont disponibles aux débutants. Des pratiques assez fréquentes permettront d’évoluer progressivement dans le milieu du baccara. Il faut toujours penser que le but du casino est de toujours avoir le dessus, même si ce sont des maisons de jeu qui invitent leurs clients à se divertir. De votre part, pour devenir seulement un professionnel sans être accro au côté « joueur invétéré », il faut garder constamment le tête froide pour ne pas risquer une mise au-dessus de vos moyens.

Pour les joueurs qui maîtrisent l’outil informatique, jouez le baccara en ligne, sur internet. Des sites peuvent vous initier à bien maîtriser le baccara. Jouer chez soi est un bon début pour estimer d’abord ses valeurs et ses capacités. Une fois les règles de base acquises et quand vous vous sentirez décidés à mettre en jeu des sommes assez élevées, vous pourriez avoir un peu plus d’assurance pour remporter la partie. Si vous préférez vous baigner dans l’univers des salles de jeu, essayez d’abord de mieux connaître les astuces de vos adversaires en se faufilant entre les observateurs pour vous faire une place après devant une table. Un bon joueur est toujours celui qui connaît ses concurrents.

Le baccara et les méthodes dites efficaces

Le baccara est un jeu assez ancien qui a fait l’objet de plusieurs expériences. Des formules assez draconiennes ont été utilisées par des joueurs audacieux. Des tactiques conseillent de mettre une mise assez modeste pour commencer et de la doubler jusqu’à ce qu’on gagne, en roulant pour le banquier maintes fois, et de revenir sur la somme de mise initiale et ainsi de suite. C’est plutôt destiné à des joueurs assez aisés dans leur budget pour pouvoir persévérer et selon ces joueurs, cette méthode porte toujours un fruit assez important après quelques paris. Il est dit que le joueur arriverait à gagner au moins une fois pendant 8 paris, plus d’une fois est aussi assez fréquente. Mais il est toujours conseillé de ne pas traîner trop longtemps dans les salles de jeux, dès que le gain atteigne une somme assez conséquente, il est préférable de se retirer un peu du jeu.

Les risques dans le baccara restent toujours imminents mais il suffit d’avoir un bon flair pour réaliser un gain. Il ne faut pas oublier que le baccara est un jeu dans lequel les aléas sont constamment présents. Ces conseils sont donnés pour mieux jouer et mieux gagner car le jeu devrait être passionnant si la chance tourne en votre faveur de temps en temps. Pour que ce soit chose faite, des petites ruses et de la finesse sont à apprendre : miser au maximum sur le banquier, éviter de parier sur l’égalité car la probabilité de gagner est dérisoire, pour qu’on arrive à justifier le côté « jeu » du baccara. La feinte est une pratique assez courante pour cultiver une harmonie du jeu, dès qu’on arrive à gagner assez pour ne pas tout perdre après, il est fortement conseillé de prendre congé auprès de ses partenaires avec un bénéfice assez raisonnable en poche. Ce sont les bons gestes à faire en jouant le baccara.